FFXIV Compagnie Libre Roleplay - serveur Ragnarok
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un retour d'Orient

Aller en bas 
AuteurMessage
Lerith
Admin
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/01/2018

MessageSujet: Un retour d'Orient   Mer 7 Mar - 10:50


Un Retour d'Orient
C'est tard dans la soirée d'hier, que dame Vivielle a vu passer les portes du manoir, un grande dame dans un long manteau rouge portant une valise. Après l'avoir saluée poliment, la hyuroise s'est rendue dans sa chambre bientôt suivie par trois porteurs en tenue orientale rouge et noire chargés de plusieurs malles, ils sont ensuite repartit en remerciant pour l'accueil.

La dame n'aura pas quitté sa chambre, bien qu'elle ai remercié pour la collation que dame Vivielle lui aura apporté. Elle ne s'est pas encore fait connaître du reste des occupants. Un silence presque pesant règne dans ce couloir.
"C'est donc elle, la mystérieuse occupante de la chambre 9 ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lerith
Admin
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/01/2018

MessageSujet: Re: Un retour d'Orient   Jeu 8 Mar - 23:47



"As-tu une quelconque demande à formuler, avant que je ne te laisse à tes pensées ou tes prières ?"

Elle s'était retournée, sans répondre à la dernière de ses demandes. Sans un regard, sans un adieu, elle avait quitté la cellule sans le regarder s’effondrer sur le sol. Elle l'entendit pleurer, alors qu'elle remontait les escaliers dans le plus grand silence et la plus ignoble indifférence.
Le soleil était déjà couché, le ciel rougeoyant s'assombrissait au-dessus de la cité d'or. Le bateau qui transportait Peter, Isleen et Martha, ainsi que leur nouvelle gouvernante, avait déjà quitté la Baie des Vêpres. Elle avait pris connaissance du testament des deux époux et avait rapidement trouvé preneur pour la maison. Tous les biens qui n'avaient qu'une valeur pécuniaire furent revendus dans la journée, y compris les affaires des enfants qui ne quittaient Eorzéa qu'avec le strict minimum. Anastasia fut généreusement remerciée, mais dû quitter la maison avant les enfants et sans leur faire ses adieux. Cruelle ? Le monde est cruel, ils devraient s'endurcir, et le meilleur moyen d'offrir une vie nouvelle à ces malheureux orphelins était de briser tous leurs repères le plus rapidement possible, tant qu'ils n'étaient pas trop âgés.

Kurenaï marcha longtemps dans la rue, sans destination précise. Calypse serait exécuté dans quelques heures, elle serait présente en tant qu’exécutrice testamentaire. Elle s'arrêta en plein milieu de la rue, elle était au milieu du marché. Il y avait encore du monde, cette cité ne dort jamais.
Pourquoi était-elle venue ici ?

J'ai pris tes biens, j'ai pris tes enfants, j'ai pris ta fierté, j'ai pris tes dernières volontés. Je ferais à ma façon, sans demander l'avis de quiconque, je ferais selon ma méthode sans tolérer la moindre opposition. Je tiendrais compte uniquement de ce qui me paraitra juste, et pas de ce que tu aurais souhaité. Je me moque de tes sentiments, tu as fait ton choix le jour où tu as adopté ces enfants sachant ce que tu faisais dans leur dos. Voudrais-tu que je leur mente, que je te fasse passer pour une victime ? Tu es un criminel, doublé d'un traître. C'est tout ce que tu mérite.
Mais j'ai entendu ta supplique, Calypse Hunter. Au nom de ce qui fut notre amitié, j'ai encore une dernière chose à te prendre...

Avant de te dire Adieu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un retour d'Orient
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AURA :: [RP] LE MANOIR DES AURA :: Vie quotidienne :: Selon les dires de Dame Vivielle...-
Sauter vers: